Conférences des Présidents

Troisième conférence des présidents – “Towards a Progressive Europe”

Les présidents des groupes parlementaires socialistes et sociaux-démocrates se retrouvent à Berlin les 22 et 23 février


Andreas Levers


“Towards a Progressive Europe” – cela reste l’objectif de la conférence, notamment dans le contexte tumultueux que l’Europe et le monde connaissent actuellement. Après avoir successivement renforcé les liens lors des conférences de Rome et Paris, les présidents et présidentes des groupes parlementaires socialistes et sociaux-démocrates des parlements nationaux européens se retrouvent à Berlin dans le cadre de leur réunion annuelle.


La montée des tendances nationalistes et populistes dans la plupart des États membres, la stagnation du débat sur la crise des réfugiés ainsi que les conséquences de la crise financière et économique ne sont qu’une partie des défis auxquels l’Europe est confrontée. Les forces progressistes en Europe ont la responsabilité d’apporter des solutions viables et de regagner la confiance du peuple dans les politiques, notamment en cette année d’élections aux Pays-Bas, en France et en Allemagne.

Un discours introductif donné par l’hôte de la conférence et président du groupe parlementaire SPD, Thomas Oppermann, sera suivi par la première session de travail « Les partis progressistes face à la montée du populisme ». Katarina Barley, secrétaire générale du SPD, Andreas Schieder, président autrichien du groupe parlementaire du SPÖ et Olivier Faure, président du groupe Socialiste, Écologiste et Républicain à l’Assemblée nationale feront un discours à ce sujet. De plus, chaque délégation présentera une évaluation de la situation actuelle de leur pays respectif.

Au programme de la deuxième journée de conférence, une autre session de travail intitulée « Lutter contre les inégalités et créer des sociétés plus justes: le futur de l’Union économique et monétaire ». Marcel Fratzscher, président de l’Institut allemand pour la recherche économique (DIW) et Alex Bodry, président du groupe parlementaire luxembourgeois du LSAP feront part de leurs observations à ce sujet.

Enfin, les présidents consacreront la dernière partie de la conférence aux politiques de sécurité. Les discours liminaires et commentaires pour cette troisième session de travail, « Vers une nouvelle architecture sécuritaire européenne » seront énoncés par Raphael Bossong, expert de la politique antiterroriste européenne à l’Institut allemand pour les affaires internationales et de sécurité (SWP), Meryame Kitir, présidente du groupe parlementaire belge du sp.a, et Stavros Theodorakis, fondateur et président du parti To Potami au sein du parlement grec.