Conférence des députés

La politique européenne en des temps troublés

Réception en présence du Ministre fédéral allemand des affaires étrangères, Dr. Frank-Walter Steinmeier


Außenminister Frank-Walter Steinmeier, © DPZ


Le 15 octobre 2015, le Ministre fédéral allemand des affaires étrangères Dr. Frank-Walter Steinmeier s’est exprimé sur l’état des politiques européennes lors d’une réception organisée par Das Progressive Zentrum et la Fondation Friedrich-Ebert. Des parlementaires sociaux-démocrates de toute l’Europe ont été invités à une conférence intitulée “Towards a Progressive Europe”, portant sur la politique financière et économique.


La réception a été organisée en parallèle de la première conférence interparlementaire européenne, initiée par le groupe parlementaire de la SPD. Das Progressive Zentrum a été mandaté par le groupe pour organiser la conférence.

Dr. Roland Schmidt, directeur de la Fondation Friedrich-Ebert, et Dominic Schwickert, directeur du Progressives Zentrum, ont prononcé le discours d’ouverture. Dans son allocution, Steinmeier a soulignés les défis de taille auxquels l’Europe doit actuellement faire face.

La crise de l’euro et la crise des réfugiés ont toutes deux mené à la même conclusion : l’Europe est à la croisée des chemins. Entre un continent où les barrières, les clôtures et les égoïsmes nationaux refont surface. Ou un continent au sein duquel les États restent unis et agissent ensemble, en développant l’Union monétaire, en construisant une véritable politique d’asile, et en combattant dans les pays voisins les causes de cette immigration massive. Soit nous avançons en direction de plus d’Europe, soit nous risquons le démantèlement de notre maison commune. Dr. Frank-Walter Steinmeier, Ministre fédéral allemand des Affaires étrangères

Quelques 200 invités étaient présents à l’événement, parmi lesquels des parlementaires de 21 États membres de l’Union européenne, des députés du Bundestag et du Parlement européen ayant participé à la conférence interparlementaire « Towards a Progressive Europe », ainsi que des représentants de la société civile. La nécessité des échanges transnationaux dans des temps troublés a été soulignée par Dominic Schwickert :

Pour arriver de nouveau à une dynamique publique positive au sein de l’UE, les négociations politiques à l’échelle des gouvernements devront à l’avenir être davantage supportées par des processus de compréhension et d’échange avec les parlementaires et la société civile. Dominic Schwickert, directeur, Das Progressive Zentrum

Carsten Schneider, député au Bundestag et Vice-président du groupe parlementaire du SPD, a souligné dans son discours l’importance d’un échange permanent entre les parlementaires. Il a remercié ses collègues des parlements nationaux et du Parlement européen pour des discussions enrichissantes ayant notamment porté sur la coordination européenne en matière financière et budgétaire.


Vous pouvez télécharger ici :